Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2010

Passagère et fragile, se croire sans illusions

Les religions ne m'ont jamais réellement touchées, les rites et les règles, les lieux, n'ont jamais allumé quoi que ce soit au fond de moi, si ce n'est de la colère parfois. Mais je dois reconnaitre que pendant quelques minutes, voir pendant de longs moments je me suis laissée prendre à la beauté fascinante de l'église orthodoxe, dont j'ignorais tout, peut être le coté brillant, lumineux, apaisé, les regards, les chants, une vrai sincérité dans leur dévotion discrète, ce fut réellement une belle découverte pour moi et j'ai aimé ça.

Monastères.jpg