Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 juin 2010

Humaines affaires

Depuis le temps, finalement j’y suis allée mardi dernier, en fin de journée avec Fiso (rien de mieux qu’elle pour une introduction en douceur dans ce haut lieu de la communauté des blogueurs, coup de chance elle ne sortait pas de la Piscine) et je n’ai rien regretté, faut dire que j’avais clairement déclaré il y a quelques mois, la Comète ça sera sans moi, rapport à certains propos de Nicolas et Tonnegrande dans des commentaires, qui sans savoir s’étaient un rien « emballés » (je suis hyper sensible moi) et puis on ne peut ni plaire ni connaître tout le monde non plus. Mais  il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis et quand même il y avait une part de curiosité, des personnes qui sont autant appréciés, il doit y avoir quelque chose à découvrir si l’on gratte un peu la couche de distinguée obsession sexuelle (tient en passant c’est signe d’une forte dysfonction émotionnelle), et le coté "politique" qui n'est pas ma tasse de thé. j’ai passé une bien agréable soirée, j’ai adoré le vin blanc, les hommes autour du comptoir, l'anaconda guyanais et le lézard sénégalais, les conversations, certaines un peu étranges quand même, une franchise sans artifices presque rassurante, comme dit Fiso ça change des filles (même si les filles c'est très bien aussi). Merci Messieurs pour votre accueil, j'y reviendrais avec plaisir. Et quelques morceaux d'images quand même, pour me contenter le souvenir.

La Comète.jpg
ps : envie de la souligner l'une des recherches google ayant mené ici "partouze ambiance vacances" tout un programme, en me demandant du coup si il existe des partouzes ambiance boulot.
ps 2 : Véro tu m'as agacé grave (et ça c'est la version polie), c'est quoi ce bordel, c'est quoi cette fermeture sur le mot fin  ?