Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Manque, nom masculin. | Page d'accueil | Une manière de vérité »

26 septembre 2013

Une fantaisie qui tourne.

160_F_53786923_bMhKzBpcF7REgsX2r8aUq7XeVqEWqJMI.jpgPerdre espoir permet d'avoir moins mal et on ne dit pas les mots c'est les mots qui nous disent. Cela restent dans un coin de ma tête, comme ce moment contre ta peau à sentir ton désir planté au plus profond de moi. Je m'ancre à mes plaisirs pour ne pas couler, pour ne pas sombrer sans espoirs, je préfère avoir mal. La douleur dessine mes sourires et l'on me trouve heureuse et obsédée, une illusion mirage pour y croire et tromper les pensées posées au bord d'un gouffre obscure.

18:50