Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 octobre 2008

Fable doublée en fibre lunaire

knavish.jpgDétachement, dans l’avidité à se raccrocher à ce que l’on ne trouve plus, désinvolture à mi chemin de ses yeux frigides. Indifférence, sans évidence, qui s’émousse, frénésie ambigüe d’un entrain bordé d’une légèreté  nonchalante, qui se balance, à la rigidité du bout de ses lèvres, pincées. Murmure de quelques mots sensibles, blessés d’avoir été joués à la mauvaise personne d’un accord qui s’épuise d’un temps approximatif. A l’audace qui oscille, fermement, sur une hésitation, se colle l’incertitude d’une ombre d’inconstance, contradictions en friction, s’échauffent les sens, en étincelles, artificielles, trompant la réalité d’une contrefaçon, un rien synthétique, à peine pathétique. La mauvaise adaptation s’intrigue d’un crime, que la morale ne saurait percevoir, d’une victime, d’un coupable, un nœud au désespoir, de la fin qui se trame à la manœuvre de l’illusion, qui se plante dans le décor mots mâchés, d’une chronique sous X, sans témoins, ni trompettes.

 

 

Illustration Knavish

15:32 Publié dans Echos à Vous | Commentaires (11) | Tags : chronique sous x