Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Journal à un Ange : La nuit d'après | Page d'accueil | Douceur »

04 août 2007

Je suis partie me coucher

Agaçant le temps qui passe, si vite, trop vite, enfin pouvoir l'arrêter et se mettre en pause pour ne pas regarder le lendemain qui vient sans rien.

Agaçant également cette fameuse réplique : " je te raconte pas ..." mais si ! si ! je veux qu'on me raconte justement, je veux savoir, connaître, entendre ce qui ne peut pas être raconter.

Mais j'aime ce rire, ce réflexe spontané qui vient soudain en réponse à une pensée, que je raconte pas ...

Certaines choses, ne changent pas elles, et précieusement je les conserve.

Rebondissement, sur une envie, des envies, envie de quoi, comment, où, envie de qui et pourquoi ...

L'amour, c'est quand l'envie vous prend qu'on ait envie de vous, disait Toulouse-Lautrec

Ca résume assez bien l'idée même si le mot amour me dérange quelque peu.

 

2202659ae24254b553b59323863f6658.jpgTu es parti te coucher.
Tu m'as laissé des caresses, du plaisir
Et tu m'as embrassé.
Ce n’était que quelques mots
Une délicatesse du soir
Dans un mouvement d’humeur,
A cette heure, je m’en suis fait
Un rêve pour aller dormir,
Dans un soupir sous une envie,
A n’en plus finir.
Je suis partie me coucher...

Les commentaires sont fermés.