Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Transparente | Page d'accueil | Merci »

18 août 2007

Vide

af566339a9843761428e636d053d1289.jpgJe suis vide, je deviens un rien parmi d‘autres riens, je m’efface doucement, une perte de conscience où plus rien n’a d’importance, les heures glissent sans échos à mon néant bienveillant. Une absence volontaire éphémère qui ne peut que me plaire.

Faire le vide pour me remplir à nouveau d’autres maux nouveaux, encore et encore …

00:10 Publié dans Sans dessus-dessous | Commentaires (3)

Commentaires

J'aime ces quelques mots, car je les connais bien ! Et l'illustration, telle une matrice sans fin, semble vouloir me happer pour que je m'y oublie, que j'y renaisse et m'y réinvente pleine de nouveaux mots... mais de maux, point !

Écrit par : Gicerilla | 18 août 2007

Cette illustration est une rosace (sous photoshop) elle resprésente l'aspiration à la plénitude, enfin c'est comme ça que je la vois. Et j'espère bien qu'elle m'offrira le plaisir de tes mots.

Écrit par : Bougrenette | 18 août 2007

en fait, je préfère le "plein" !!! et là je rigole !

oups pardon il faut toujours que je dévie les maux pour en faire des beaux... !

Écrit par : Clochette | 18 août 2007

Les commentaires sont fermés.