Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sur un air d'indifférence | Page d'accueil | Jours et Nuits »

24 août 2007

Retomber en enfance

Et si nous retombions en enfance, toi et moi ?
S'inventer d'autres jeux, ignorer les règles,
Simplement par plaisir,
Courir dans les champs,
Se rouler dans la paille,
Se baigner au ruisseau,
Regarder le ciel,
En imaginant la vie qu'on aura.

Bâtir des châteaux en Espagne
Se croire sorciers ou princesses
Pour avoir une baguette magique,
Des chevaux magnifiques
Pour galoper dans le soleil couchant,
Grimper aux arbres,
Construire des cabanes pour mieux se cacher
Pour ne pas avoir à rentrer,
Imaginer la fuite pour vivre seuls.

L'un avec l'autre,
Dormir sous la lune,
Compter les étoiles à la recherche de la grande ourse,
S'interroger sur la vie qu'il y aurait là haut,
S'émerveiller d'une étoile filante,
Faire un voeux,
Fermer très fort les yeux, croiser les doigts.

Et de tout son coeur, espérer qu'il se réalisera,
S'essayer à de timides baisers
En se disant que c'est pour la vie,
Et que celle ci est très belle,
Se chuchoter à l'oreille
Le secret de nos désirs partagés
Se prendre par la main,
Et s'endormir heureux.

08:55 Publié dans Sans dessus-dessous | Commentaires (14)

Commentaires

Oh... la nostalgie de l'enfance, l'innocence retrouvée... Comme cela fait du bien de s'y raccrocher parfois, n'est-ce pas ?

Écrit par : Andesmas | 24 août 2007

Tous les moyens sont bons pour se raccrocher... J'apprécie ce passage Andesmas.

Écrit par : Bougrenette | 24 août 2007

C'est qui ce "toi" d'abord dans "Et si nous retombions en enfance, toi et moi ?" avec qui tu veux "Dormir sous la lune"...?
C'est dingue ça, je m'absente un peu, je "narrive pas trop vite" comme tu me l'as demandé, et voilà un inconnu qui t'apporte des fleurs !

C'est très dur là, je ne sais pas si je vais pouvoir encaisser...

;-)

Écrit par : Alex | 24 août 2007

Mais si, mais si, tu respires, tu souffles, ça va passer.

Écrit par : Bougrenette | 24 août 2007

Aaarghhhlll, quelle cruauté, je suis anéanti...

Écrit par : Alex | 24 août 2007

Plutôt que des pommes d'amour, offrez-moi une oublie légèrement saupoudrée de sucre glace et fraichement dorée. Donnez-moi une oublie que j'oublie enfin tout ce qui m'a blessée, tout ce qui m'a fait perdre mon innocence et ma foi ! Donnez-moi une oublie que je revive sous un ciel étoilé ! Donnez-moi une oublie qu'on nomme aussi parfois ... plaisir !

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/oublie

Écrit par : Gicerilla | 24 août 2007

" ... et grincer la crécelle de la vendeuse d'oublies (Adam, Enf. Aust., 1902)"
j'adore ... voir passer la vendeuse de plaisirs. ;)

Écrit par : Bougrenette | 24 août 2007

Giscerilla tu manies l'art et la connaissance des mots avec une délicatesse estimable.

(Tu vois, Bougrenette, puisque tu m’as éconduit sans aucune pitié, et ben à présent je fais du charme à Giscerilla, na !)

:-p

(En plus j'ai mis ma photo sans lunettes genre séducteur aux beauzyeux sur Neo, vais bien arriver à te rendre jalouse pour me venger, arf arf !)

Écrit par : Alex | 25 août 2007

Et qu'est-ce qu'on fait de l'enfant ? ;-)

- Bonjour!

Écrit par : varna | 25 août 2007

c'est bien bien agréable de voir les commentaires se mélanger, de voir que les uns s'adressent aux autres.
alex désolé je ne suis pas jalouse ;) bien au contraire
varna, on peut le noyer ! pas de pitié
bonjour à toi et bienvenue

Écrit par : Bougrenette | 25 août 2007

sans être excessif je propose au lieu de le noyer ..de se réunir et de festoyer ensemble de ce petit être ;-)
bisous bougre !

Écrit par : francouas | 25 août 2007

bah on peut le noyer et faire la fête ensuite, non ? et j'ai pas dit qu'on pouvait le manger !
bisous francouas, je te souhaite un beau et bon week end ! pour ma part, je suis partie, je suis déjà plus là, les frères tang m'attendent.

Écrit par : Bougrenette | 25 août 2007

Le genre séducteur sans lunettes fait mouche. A peine ouvert Neo, le regard vert m'a transpercée et mes sens bouleversés rêvent subitement de me rouler dans l'arbre, de grimper au ruisseau, de construire une étoile filante, de croiser nos désirs et de nous chuchoter du bout des doigts !! Euh, non j'ai tout de travers, je suis sens de dessus-dessous... C'est de votre faute Bougrenette !

Écrit par : Gicerilla | 25 août 2007

Oui, je me sens coupable, je m'en veux, c'est énorme ... pardonnez moi

"Croiser des désirs et chuchoter du bout des doigts", quand vos sens se mélangent c'est tout un poème.

Je pense qu'Alex va avoir du mal à s'en remettre. (faut dire qu'il a mis le paquet sur la photo le bougre !)

Écrit par : Bougrenette | 25 août 2007

Les commentaires sont fermés.