Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quelques oiseaux | Page d'accueil | Notre empreinte »

27 janvier 2013

On change mais pas trop

Une contibution de Jus de Pommes.

Je pense que les gens, enfin nous quoi, ne changeons pas, le monde évolue lui et change et c’est notre refus de ce changement qui crée notre mal être ou notre révolte qui peut se traduire par une sensation d’être soit incompris(se) ou délaissé(e). Mais ça reste imparable pour certain et le fait même de l’admettre n’y change rien.

Ce besoin vital d’être reconnu sans rien changer de soit, parce qu’on estime être en adéquation avec ses pensées, ses idées. 

Je parle peut être un peu trop pour moi mais j’ai cette conviction que rester sois même c’est avant tout s’éloigner des autres et plus je suis moi même, plus je suis seul. J’ai un besoin maladif de reconnaissance et plus je m’éloigne des autres plus cette reconnaissance se fait rare et me manque et pourtant je ne veux pas ou ne peux pas me trahir je reste donc plutôt seul mais je n’ai aucune autre solution honnête. 

Et de toute façon je ne m’en plaint pas puisque c’est mon choix, il y a 8 ans déjà mon pseudo débile était “tuvasmemanquer”, tu vois Val et les autres aussi, globalement on ne change pas comparativement à tout ce, et non pas à tous ceux, qui nous entoure.

Jus de Pommes (c'était ici)

(Merci à toi pour cette “contribution” j’apprécie énormément. Bougrenette)

Les commentaires sont fermés.