Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 septembre 2010

Se hasarder à l'humeur

a32.jpgIncrédule innocence. S‘offrir le luxe d‘une désinvolture légère, un artifice à l‘ombre d‘une amnésie sélective brutale, omettre le paraître. Je pense donc je devrais être, c’est sans l’ombre d’un doute, mais la lucidité maladroite tourne en boucle sans saisir cette réalité, lui préférant la chimère d‘une obsession désirable, une monomanie tentante. L’esprit se torture, se fait martyre supplicié, se décline à l’agonie, se laisse aller sans entrave, sans se travestir d’une vague théorie d'autosuggestion, sans se tendre vers une possible vérité favorable répétée encore et encore, pour tenter de camoufler l‘évidence. Crédule naïveté de croire que l’intervalle sera sans conséquences, sans fuites, sans abandons, sans conclusions définitives.

 

Photo Manuel Archain