Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 août 2010

Capacité à aimer au carré force des sentiments à l’impossible puissance.

break_heart_by_TakPoprostuu.jpgC’est à la lumière d’une météo tournant à l’orage que je surfe sur des pensées tirant vers le blafard, c’est l’écho des sensations, des sentiments, qui me hérisse la peau, d’un frisson fâcheux, d’un tremblement déplaisant. Ne vois tu pas l’erreur dans l’intention. A toute blessure son sceau, même sur un cœur écorché. Une cicatrice n’est que la partie visible d’une souffrance, celle-ci est toujours de qualité inférieure à ce qu’elle remplace. Sur le cœur elle provoque une perte de puissance, l’énergie s’affaiblit. Conséquences. Faiblesse à se fabriquer des chimères pour habiter les nuits argentées  de scènes extravagantes, s’affoler d’une possibilité de quelques minutes, des secondes d’éventualités, un jour de chance et des années à survivre, en pensant aux alternatives, aux choix et tes regrets par-dessus, pour ne rien voir à l’aube de tes nuits désemparées.

Illustration Aleksandra Piotrowicz