Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 septembre 2011

Les saboteurs de rêves

La mariée était très belle, et moi mure, la vieille coquette est un poisson aussi.

Oh ! Voulait de la mayo avec ses frites et les bouchots sont sublimes, comment puis-je autant en dire à un homme qui m'écoute vraiment.

De nouveau j’efface le malheureux, tant mieux, dans le fond de son verre il jouit d’autrui avant de concevoir son suicide chaque nuit, dans son malheur imaginé, il a oublié de rêver. Crétin.

J’ai l’impression de me trainer lamentablement, dans ma vie, toute la journée, j’ai du mal à bouger, du mal à penser. Je suis en colère aussi, c’est plutôt rare, je ne sais quoi en faire.

Le test étant réussi, je commande une cup, orange violette, et j’aime toujours autant le piment dans le chocolat, j’adore sa gourmandise, les surprises qu’elle ramène dans sa valise, et qu’on déguste le soir quand je viens la voir.

13092011.jpg