Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 octobre 2008

Allumer ses reflets chatoyants

goodbye.jpgDésir-nous, un geste, un rien, un nouveau souvenir, ta main, tes doigts, la brulure de la caresse, tatouée sur ma peau, un souffle, une tentative, avortée spontanément, sur une seconde qui s’attarde et persiste, pourtant. C’était infime, une envie volage, qui s’est laissée ignorer, doucement, légèrement, minuscule corps à corps, sans importance, sans conséquences, un bout de désir échappé au raisonnable, que je savoure, passé minuit, au fond de mes nuits, que je retiens, à peine, pour ne pas te perdre. Une gourmandise adoucissant nos réalités d’une  tendresse autonome.

 

 

Illustration Pixellabor