Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il faut des bouches ayant des oreilles ! | Page d'accueil | Trolling ou pêche à la traîne »

29 octobre 2008

Allumer ses reflets chatoyants

goodbye.jpgDésir-nous, un geste, un rien, un nouveau souvenir, ta main, tes doigts, la brulure de la caresse, tatouée sur ma peau, un souffle, une tentative, avortée spontanément, sur une seconde qui s’attarde et persiste, pourtant. C’était infime, une envie volage, qui s’est laissée ignorer, doucement, légèrement, minuscule corps à corps, sans importance, sans conséquences, un bout de désir échappé au raisonnable, que je savoure, passé minuit, au fond de mes nuits, que je retiens, à peine, pour ne pas te perdre. Une gourmandise adoucissant nos réalités d’une  tendresse autonome.

 

 

Illustration Pixellabor

Commentaires

Parfois je vous imagine, Pythie éthérée qui récite comme une litanie les mots d'un amour à venir, encore embrumée des fumées qui suscitent chez la devineresse que vous êtes ces vérités. Je vous imagine, assise sur votre trône, drapée de blanc virginal, articulant à peine les mots d'une passion qui se vivra bientôt...

Écrit par : Gicerilla | 29 octobre 2008

Pour la seconde fois je m'assoies sur la poésie de vos commentaires, Gicerella, c'est un compliment et sitôt j'ai hâte de retourner dans l'illustration pour me demander si je rentre dans la cage ou si je prend les ailes, position inconfortable! Quel est le plus propice à choisir pour savourer et adoucir nos amours, nos devenirs? Les mots du texte en cascade déstabilisent ma fluidité, une gourmandise en volée peut être!

Écrit par : FERBER | 29 octobre 2008

C'est de plus en plus cho chez toi on dirait. On est loin de l'ange ki se pointait discrétos la nuit, tu te souviens?

Écrit par : wajdi | 30 octobre 2008

juste une pensée

Écrit par : waid | 30 octobre 2008

juste une pensée

Écrit par : waid | 30 octobre 2008

Passé minuit les pensées vont et viennent . Indomptables parfois sur des espoirs et des désirs secrets . Gros bisouss

Écrit par : manue | 30 octobre 2008

Bientôt, surement pas ;-) mais l'idée du trône est intéressante Gi

Eric, sortir de la cage est certainement mieux.

Entre nous, Wajdi, je crois qu'ils sont plusieurs, les anges et certains préfères s'oublier.

Deux pensées, merci Waid.

Manue, je suis accro aux désirs secrets, mais sans espoirs :-) gros bisous

Écrit par : Bougrenette | 31 octobre 2008

Quand ça me parle vraiment et que je peux coller un peu de mon ressenti sur le tien ( j'ai bien dit le ressenti ! ), j'apprécie davantage tes mosaïques de mots ...
Et là, j'aime beaucoup tous ces petits ressentis ...
Je me laisse couler dedans comme dans un bain parfumé de souvenirs, de désirs, à fleur de peau ...
Bref, tu me fais rêvasser tout à coup ! :))
Et pour un jour de reprise, ce n'est pas si mal ...
Bisous Nénette.

Écrit par : Philo | 03 novembre 2008

ET merde ! S'effleurer, chuchoter, deviner, retenir, fait chier, bordel !
Moi je veux de l'empoigne, un suçon, de la sueur, des cris, des rires, du gros qui tache !
:))))

Écrit par : Fiso | 03 novembre 2008

Il faut rediriger Fiso chez moi ! ;)
Elle en aura de la sueur, de l'empoigne et du suçon !!
Et le seul gros qui tache, c'est moi ...

Écrit par : Philo | 03 novembre 2008

Décider de se mettre au vert , c'est franchement pas facile avec vous !! ;) J'étais de passage pour vous souhaiter un bon début de semaine et distribuer quelques bisous bien affectueux ....

Écrit par : manue | 03 novembre 2008

Philo, je suis ravie de pouvoir te faire rêver et te cueillir ainsi à ton retour de vacances :-)

T'as raison Fiso, et merde ! (chaque chose en son temps ;-)) et le reste ne saurait tarder, ne dit on pas le calme avant la tempête ?!

Philo je n'en doute pas une minute et je pense que Fiso saura se rediriger toute seule

Manue, merci pour cette attention, et oublie le vert c'est pas bon pour le carma ;-)

Écrit par : Bougrenette | 04 novembre 2008

Ouais enfin, faudrait pas non plus qu'il te niaque ... c'est fin, la peau d'une grenouille ! ;)

Écrit par : Fiso | 04 novembre 2008

:-) mais ça cicatrise vite

Écrit par : Bougrenette | 04 novembre 2008

De petites choses s'accumulent et nous disent souvent qui on est.
Des gourmandises qui me rendent d'un coup d'un seul romantique.

Écrit par : X-Addict | 04 novembre 2008

Le romantisme, on dit que cela touche à la sensibilité et invite à l'émotion, venant de toi, je n'ai pas de doute.

Écrit par : Bougrenette | 04 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.