Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 mars 2009

L’érosion d’un court silence

pensif.jpgJ’aimerais pouvoir trouver, les mots, autre chose, ressentir, vivre à les dire. Voir, ailleurs, retrouver une certaines chaleur, parler, cracher ce qui reste caché, déni d’une réalité, cruellement à ma portée. Quand l’on est parti trop loin, y a-t-il moyen d’en revenir, est-il possible, enfin, de regarder vers demain sans peurs, sans larmes, sans regrets ni remords, détaché à la fois du passé et de ce qui reste à venir.