Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« ... | Page d'accueil | Comme c'est venu »

20 février 2008

A la nuit

086fddf7da4fdf9bd5a99739112f55b9.jpg

Je laisse couler ma peine
En pluie de chagrin
Du bout du doigt
S'étire le rayon de lune
A la flamme du feu de toi
Qui se dentelle
Arc en nuit sans couleurs
Magie d’une douleur
En plein cœur
Ivresse d'un désir
A fleur d'absence
Un paysage en clair obscure
Où les étoiles feux de tristesse
N’illuminent que par paresse
La solitude d’un crépuscule
Minuscule

22:00 Publié dans Sans dessus-dessous | Commentaires (11)

Commentaires

Par cette nuit de pleine lune, si l'insomnie te gagne, n'oublie pas de regarder l'éclipse totale ...
Je t'embrasse ... et je m'éclipse aussi ...

Écrit par : Philo | 20 février 2008

L'éspoir silencieux
Perce l'obscurité
D'un mouvement lent et inexorable
Le bleu noie dans sa lumière
La verdure flamboyante
Imposante
Présente
Implacable
Chassant les doutes
D'un souffle ferme
Embrassant le chemin marqué
Par la trace du vent
Balayant l'espace frais
En cascades vives
De chaleur intenses,douces et effaçant
Les larmes oubliées

Écrit par : guy | 21 février 2008

Je l'ai raté Philo, l'éclipse, je savais pas, on me dit jamais rien à moi ;-) ceci dit du coup je viens d'apprendre un truc que j'ignorais, contrairement aux éclipses de Soleil, les éclipses de Lune sont visibles en tout point de la planète dès lors que l'astre est au-dessus de l'horizon. Du coup il est bien possible que sur une année on puisse en voir plusieurs. C'est joueur une lune. Je t'embrasse aussi.

Guy tu es pile dans le mille, merci pour ces mots que je prends, tu le sais, comme de précieux cadeaux.

Écrit par : Bougrenette | 21 février 2008

Joli point d'interrogation sur les jours à venir ... Mais , à en lire ces quelques notes , j'ai la sensation que les couleurs vont réapparaître par içi accompagnées de leur sourire complice . Magnifiquement posés , texte et image toujours très parlant . Bisous

Écrit par : Manue | 21 février 2008

Oui, la Lune n'est pas totalement occultée par la Terre car son atmosphère lumineuse éclaire notre satellite durant l'éclipse, lui donnant ainsi une douce tiente cuivrée.
La prochaine devrait avoir lieu au mois d'août, mais ne sera pas totale ...
Bisous Grenouillette.

Écrit par : Philo | 21 février 2008

Laisse donc couler ce flot
Qui se tarriera bientôt
Du bout des lèvres
En forme de Ô
Tu souffleras plein de douceur
Magie des mots magie du cœur
Réchauffée par ses rayons
Illuminé par sa chaleur
Le soleil ton ange
Te surveille
I

Écrit par : L'Homme de l'Ombre | 21 février 2008

Et quand ma main
A le mal de ton corps
Sans un mot
Je me recroqueville
Dans un noeud de douleur

Écrit par : Dana | 21 février 2008

une haie d'honneur pour Guy SVP...

Écrit par : francouas | 21 février 2008

Merci Manue, je crois que là c'est plutôt point d'exclamation, et puis c'est toujours mieux en couleurs. Bisous zaussi

Re coucou Philo, je vois qu'entre la tanière et la lune, tu connais tes sujets sur le bout des doigts ;-)

L'homme de l'ombre, merci et re merci, d'être toi même en pleine lumière. Je t'embrasse.

Tes mots Dana me font penser à l'amputation et à ces fameuses impressions d'avoir un membre fantôme, absent mais pourtant bien présent. J'aime beaucoup ton écho. Merci

Va y je te suis Francouas, bouge pas j'attrape les pompons (nom masculin, Sens Petite houppe de forme circulaire faite en matière textile) j'ai vérifié dans le dico ...

Écrit par : Bougrenette | 21 février 2008

Tu es d'une telle poésie... Elle coule de toi.
Tu m'envies ? Non, je t'envie. Et je t'embrasse, aussi.

Écrit par : M. | 21 février 2008

M. pas de poésie ici je crois, pas de rimes, pas de pieds, aucunes règles, et justement c'est ce que j'aime, tout comme découvrir tes mots ici. Je t'embrasse aussi.

Écrit par : Bougrenette | 27 février 2008

Les commentaires sont fermés.