Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un mystère dévoilé, Luz | Page d'accueil | L'escarpin fuchsia »

03 janvier 2008

Tu ris


podcast
040a69d2057e711ff1abb0438dff6f19.jpg

Délicatement, à la folie
Douloureusement, plus du tout.
Et tu ris,
A en pleurer.
Pour un homme,
Parmi les hommes.
Ne sais tu pas ce qu’est la joie ?
As tu oublié, mon amie
Même si c’est fou
Qu’au plus profond de nous
C’est de douleurs que naît le bonheur.
Et délicieusement, à cette question
Tu ris …

 

Photo : Monsieur Dimanche

11:05 Publié dans L'autre chemin | Commentaires (13)

Commentaires

Je te retrouve bien là, notre philosophe espiègle, qui s'exorcise par le rire et les routes, par le rail et l'horizon. Oui le bonheur surgit souvent au milieu des douleurs, il y a là une lignée étrange, qu'il faudra un jour explorer plus avant... Je t'adresse plein de bises et d'amitié.

Écrit par : Oh!91 | 03 janvier 2008

;-) il vaut mieux exorciser que de ruminer.
Je t'embrasse aussi très fort.

Écrit par : Bougrenette | 03 janvier 2008

Oui, rire permet souvent de passer certains caps.
Des fois un peu jaune, des fois aux larmes, des fois de joies, des fois de nerfs...
Mais le plus beau, c'est celui aux éclats... Qu'il te vienne vite.

Sinon, j'ai une histoire :
C'est l'histoire de deux paupiettes dans une cocotte minutes. A un moment, y 'a a une qui dit "roooo, lala, il fait drôlement chaud ici " (voix parlée de paupiette, main sur le front, enlevant des gouttes de transpiration liées à l'immense chaleur!)"
Et l'autre de dire (un bond en arrière, le regard un peu effrayé) "AAAAAHHHH, une paupiette qui parle !!!"

Écrit par : Fée d'Hiver | 03 janvier 2008

hin hin hin j'adore ... y a la version oeufs sur le plat aussi ;-)
on devrait faire des vidéos ça cartonnerais sur youtube !
Gros bisous petite Fée douce

Écrit par : Bougrenette | 03 janvier 2008

Moi j'aime bien le bruit que ça fait quand tu ris ("hin hin hin"!!!)...
et j'aime bien la blague de Fée d'hiver!
ça fait deux bonnes raisons d'être passée par là! hahaha!!!

Écrit par : Rouge | 03 janvier 2008

15 heures et quelques ... Tiens, je vais aller me taper un petit chocolat chaud !
Sympa cette musique, c'est de qui ?...
Tu ris vraiment comme ça ?
Ok je sors ...

Écrit par : Philo | 03 janvier 2008

oui je ris comme cela, mais ça donne mieux en vrai avec le son.

Si ce n'est qu'un petit chocolat tout va bien, tu vas pas nous faire le coup du "A quinze heures quand chante le loup" manquerait plus que ca tient pfff sors oui et fissa

Air - The Virgin Suicides.

Écrit par : Bougrenette | 03 janvier 2008

côté son, merci pour le morceau: ajouté à "ma playlist"! et hop!

Écrit par : Rouge | 03 janvier 2008

Oui, le bon côté des choses c'est que le bonheur il est encore plus grand après les douleurs, et que rire c'est déjà se transporter au delà d'un intérieur qui fait mal pour communiquer des éclats lumineux.
Bon là il est tout de même plutôt mélancolique ton billet, mais c'est beau, comme d'habitude... Voilà une bonne raison de venir chez toi tous les jours.

Dis donc, Bougrevalounette, tu serais quelqu'un de bien que ça ne m'étonerait point ! (C'est terrible ça, moi qui espérais découvrir plein de gens méchants sur internet, vu que c'est tout de même un truc diabolique la toile, comme chacun sait...)

Et t'as pas intérêt à l'arrêter ton blog, hein, sinon ça va chauffer ! ;-)

J't'embrasse fort, mangeuse de frites avec les doigts.

Écrit par : Alex | 03 janvier 2008

The Virgin Suicides, c'est le titre du film dont est tirée la BO composée et réalisée par Air.
Le titre de la chanson est Playground Love.

Comme quoi, tu as raison : les voies ferrées sont un terrain de jeu dangereux.
CQFD.

Écrit par : Monsieur Jeudi | 03 janvier 2008

Aaaahhh la blague des paupiettes !!! Je ris !

Écrit par : macaron | 03 janvier 2008

Ne perds surtout pas ton rire sinon c'est moi qui pleure !! Je t'embrasse !

Écrit par : manue | 03 janvier 2008

Faut juste rester vigilant Alex ;-) itou bisous (même si je te cause plus pour le moment)

Un beau morceau rouge tu as raison et remercions pour cela Monsieur Jeudi ainsi que pour le complément d'info, il me manquait un morceau du titre.

Tu le sais Monsieur j'ai toujours raison, cqfd, Je t'embrasse.

Macaron lui c'est les paupiettes ... je me marre, Fée je crois qu'on a trouver un créneau qui marche fort.

Interdiction de pleurer Manue ! bisous

Écrit par : Bougrenette | 03 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.