Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tempête | Page d'accueil | Soirée d'hiver »

01 décembre 2007

Un fait

Des désirs, des envies, quelques rêves et des colères posées sur quelques tristesses qui traînent dans le fond, c’est le bordel dans ma tête, à en perdre les mots, encore. Il faut que je nettoie tout ça.

Image hébergée par servimg.com

PS : Pour les curieux, Rouge a une nouvelle bannière, c'est le bordel mais j'arrive encore à faire deux trois trucs, merci à elle de m'avoir permis ce petit plaisir et pour la redécouverte de Rébecca Dautremer, fabuleuse illustratrice. 

19:20 Publié dans Instants figés | Commentaires (9)

Commentaires

Je lis ces trois ligne et un mot, apparemment décalé et pas camouflé, lui, m'a sauté au cerveau : amnésie ! Y aurait-il une épidémie de mots absents ? Les mots joueraient-ils à se déguiser et vlan on ne les trouve plus ou bien on les oublie. Chez vous, chez Miss, chez moi en sous-jacent... C'est sûrement la saison ! Laissez courir, faites comme si de rien, snobez-les, ils reviendront !

Écrit par : Gicerilla | 01 décembre 2007

très belle illustration
en effet
des desirs des envies des tristesses
j'espère que ça va aller
toi qui semble toujours si gaie.. et cette jolie photo souriante quel plaisir de passer ici:)
je te souhaite une bonne soirée@+

Écrit par : if6 | 01 décembre 2007

Tiens, on est à peu près de la même humeur aujourd'hui...
Au moins, l'avantage, c'est que je crois pouvoir comprendre ! ;-)

(Et si t'as le blues, n'hésite pas à m'écrire, je répondrai "présent", no prolblemo)

Écrit par : Alex | 01 décembre 2007

Vous avez raison Gi je laisse courrir, c'est pas tant de ne plus les trouver que d'en avoir un peu trop mais n'importe comment ;-)
Merci if, une statue, qui se trouve à la Défense près du parvis. J'ai le sourire, toujours, bonne soirée à toi aussi.
Alex comme je sais que tu comprends, tu comprendras surement que notre compréhension mutuelle me semble compréhensible ... et là je m'embrouille, merci.

Écrit par : Bougrenette | 01 décembre 2007

Arfff... Je lutte aussi en ce moment... Entre le trop, le pas assez, le bordel, l'afflut, l'absence...
Mais time goes by...

Écrit par : Fée d'Hiver | 01 décembre 2007

Bah ! les mots ne sont forcément pas très loins. Ils ont juste besoin d'un petit champ magnétique pour s'animer, pour s'attirer les uns les autres, pour se positionner et former une figure, ils sont cette limaille au repos qu'un simple courant électrique, une étincelle, remet en mouvement. Pour l'instant, comme Gi dit, qu'ils courent en liberté, jusqu'au retour des hautes tensions... Profites-en pour profiter de l'hiver. Tiens, d'ailleurs, et ta visite ?

Écrit par : Oh!91 | 02 décembre 2007

Ne te fatigue pas trop à nettoyer,un coup de balai pour enlever ce qui gène,et c'est bon.
La suite se pointe déjà...

Écrit par : guy | 02 décembre 2007

Oui fée j'ai bien l'impression que c'est dans l'air du web en ce moment, par ailleurs pas mal de colères et des mots en fuites, ça passera evidemment.
O si tu continu ainsi il est là aussi evident que tu n'y couperas pas, à ma visite ;-)
Guy tu me connais trop bien, j'ai laissé tomber le balai, et j'ai tout posé en vrac.

Écrit par : Bougrenette | 02 décembre 2007

c'est moi qui te remercie miss! ;-) et en plus tu m'fais d'la pub! elle est pô belle la vie???!!! hahaha!!!

Écrit par : Rouge | 03 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.