Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Impossibilité | Page d'accueil | Un brouillon de demain »

30 juin 2008

Une princesse * à la 1/2



 

Image hébergée par servimg.com

* amande à la coque très tendre qui se brise facilement

09:03 Publié dans Instants figés | Commentaires (14)

Commentaires

je ne vois pas l'image mais pourquoi ne pas troquer la noix à l'amande..?
plus robuste mais tendre à l'intérieur ..et son gout reste aussi bien en bouche ?
;-)
G.bisous

Écrit par : francouas | 30 juin 2008

Tu ne nous facilites pas la tâche aujourd'hui ...
C'est lundi quand même !
Je comprends rien au message du jour ...
T'es souffrante ? Un peps de gastéropode ?
Aahh ...
Bisous aseptisés.

Écrit par : Philo | 30 juin 2008

Merci Philo, je ne suis pas le seul à ne rien comprendre, j'arrive même pas a distinguer ce qui peuple les neurones de Léonard.

Écrit par : macaron | 30 juin 2008

Carapace , coquille , ça dure un temps mais même avec la magie on ne peut pas toujours rester blindé. Il faut que la coquille se casse car plus de place , il faut la laisser se casser pour en recontruire une plus appropriée . Mais entre nous la vrai valeur est à l'intérieur et pour ce qui te concerne j'ai mon avis sur la question !!! Je t'embrasse très fort !!

Écrit par : manue | 30 juin 2008

on ne peut pas toujours changer François, parfois il faut simplement prendre le temps de s'habituer à ce que l'on a, non ?

Philo, Macaron, dans le même sac, mauvaise troupe ;-) aucun effort, ceci dit Philo c'est pas loin mais je ne bave pas encore, mais l'idée de laisser des traces brillantes m'est plutôt plaisante.

Macaron cherche encore ! tu trouveras bien quelque chose a mettre dans la bulle.

J'aime ton coté optimiste sur cette idée Manue, je t'embrasse fort aussi (j'ai adoré les photos chez Macaron ;-) tu aurais pu lui faire les oreilles en pointes )

Écrit par : Bougrenette | 30 juin 2008

Oh tu sais moi, la bulle, à part la coincer en ce moment...! Alors disons que je vois une fée et a côté une potion magique ? C'est ça dis ? J'ai bon ?
P.S. : J'apprends à me tenir correctement, et sur les conseils de Manue je me suis abstenu de te demander si l'idée de laisser des traces brillantes t'était venue d'une envie de te faire amputer des jambes.
Je sors, ventre à terre !

Écrit par : macaron | 30 juin 2008

Bon, m’a fallu du temps pour distinguer à quoi il rêvait l’escargot. En tous les cas un pitit escargot qui rêve c’est autrement plus émouvant qu’un rhinocéros qui déglingue tout sur son passage !

Bisous, Amande douce.

Écrit par : Alex | 30 juin 2008

ah l'escargot ou l'escargote traînant les soldes avec le cornet de glace et de carapace sous une chaleur macchiavélique l'humeur du pas est en vacances, yeux en amande il va finir par se faire draguer dans le panier!

Écrit par : FERBER | 30 juin 2008

Dire, que d'par-ici, on les fait tout simplement griller aux sarments de vigne et qu'on les déguste ainsi, avec une pincée de sel et de poivre, une pointe d'ailloli et une grande rasade de muscat (sec ou doux, c'est selon) bien frais ingurgitée à la régalade.
Oh.......Peuple barbare que nous sommes !!!
Et pour compléter l'info; sache, Bougrnette, qu'on appelle tel rite païen une Cargolade.
Qu'au début ça surprend, mais qu'ensuite, pris par l'ambiance et par la force de l'habitude - culturelle ??? - on ne troquerait pour rien au monde cette recette contre celle - plus sage et conventionnelle - des Bourguignons...

Écrit par : Ji-el-Bê | 30 juin 2008

C'est marrant quand mm... le mm jour, nous parlons d'escargot sur nos blogs... mais ta bête est plus élégante, c'est indénaible...
bizz

Écrit par : Ibid Norio | 01 juillet 2008

Macaron ... :-) une perche et hop tu tombes dans la crevasse, p'tit malin, mais tu as bon pour la réponse.

ça peut être sympa aussi un rhino :-) a vrai dire en ce moment je me sens plutôt hippo mais chut faut pas le dire ;-) gros bisous chouchou

Bonjour Ferber, un escargot aux soldes ce n'est pas sans dangers et surement bien loin d'une histoire de séduction dans un fond de panier.

Barbares peut être Ji-el-Bê, en attendant la Cargolade est bien tentatrice dans cette description que tu en fais.

Un hasard qui bave oui Ibid :-)

Écrit par : Bougrenette | 01 juillet 2008

Ness, suant le poids de sa maison
chemine de toute la lenteur...
d'un limaçon
Et rêve d'une fée ou d'une potion
pour l'équiper d'un moteur...
à réaction

Écrit par : Mitch | 01 juillet 2008

j'applaudis,
le moteur, surtout à réaction
ça c'est de l'anticipation
;-)

Écrit par : Bougrenette | 01 juillet 2008

Quel horreur, cette musique ! :)

Écrit par : Igor A Un Problème... | 03 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.