Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« On prend un regard comme un miroir | Page d'accueil | Cristallisation des magmas »

19 décembre 2008

Liaison à contretemps

5e5afe91323eefc9fa562fcc5aaa81c2.jpgChambre 370. Elle a 16 ans et sous ses yeux un amour, en étoiles, sous le couvert de l'enfance qui s‘échappe, point de rupture, et les années passent, sans égratigner les souvenirs, enfermés. Elle en a 39 et dans le regard le trouble de retrouver intacte, la douce émotion d'un sentiment, délicatesse d’un temps à rebrousse cœur, qui ne s’écorche que d’une évidence si tendre. Quand dans ses bras il l’a serré pour l’embrasser, quand sur ses lèvres il s’est posé, quand dans sa tête cela a vacillé, elle s’est enfuie, dans un sourire, qui s‘éternise. J‘ai adoré remonter le temps contre ta bouche. Un enfant s’est noyé, ce soir, dans la piscine de l’Explorers, "tout n’est pas merveilleux au pays de Mickey".

Illustration Amptone


01:45 Publié dans L'autre chemin | Commentaires (19) | Tags : grain d'étoile

Commentaires

A nous d'imaginer le reste ...

Écrit par : Philo | 19 décembre 2008

J'y pense sérieusement à remonter le temps, mais j'espère que je ne vais pas me heurter à des fantasmes encore irréalisables. @ +++

Écrit par : Pierre-Jean | 19 décembre 2008

Heu, remonter le temps contre une bouche, c'est tourner sept fois sa langue dedans dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ? J'ai bon ?

Écrit par : Bo | 19 décembre 2008

Tu peux toujours essayer Philo :-)

Je peux, aujourd'hui, te dire qu'il faut y croire Pierre-Jean, même si parfois on s'y heurte méchamment.

Il y a de ça, oui Bo, c'est un bon moyen, au pire tu passes le temps agréablement ;-)

Écrit par : Bougrenette | 19 décembre 2008

Euh, c'est où la chambre 370 ??

Écrit par : Gicerilla | 20 décembre 2008

Très bel exercice de style. Votre machine à remonter les bouches ne me laisse pas de marbre. Bon week end madame. ;)

Écrit par : Blog-trotter | 20 décembre 2008

Chez toi, je me sens souvent comme dans le terrier du lapin blanc d'Alice : tout est un peu merveilleux, un peu fantastique, et tout a un sens même si parfois ce dernier m'échappe...
Et là, c'est comme si j'avais trouvé dans ce labyrinthe une petite porte ouverte... C'est beau quand tu montres, très beau.
Merci pour la clé ;-)
Je t'embrasse fort

Écrit par : M. | 20 décembre 2008

Une portion de passé
Un copier-coller
Dans le présent
Modifier quelques paramètres en passant...
Je le vis parfois en rêve...
Mais...
La réalité,c'est bien mieux...

Écrit par : guy | 20 décembre 2008

chez Disney Gi :-) le tout est de la trouver, les couloirs sont un vrai labyrinthe.

Je suis flattée que tu puisses y trouver du style Blog-Trotter, merci beaucoup.

Surement parce que dans ma tête c'est un peu magique petite M. et comme toujours j'arrange la réalité ainsi. Je t'embrasse tendrement.

Guy, dans le cas présent la réalité, après un peu plus de 23 ans, est un rêve, même éphémère, j'y croyais pas et c'est encore mieux :-)

Écrit par : Bougrenette | 20 décembre 2008

Bouche de goût dans l'égout liaison à contretemps faisant vibrer la canalisation des cordes, quel ring merveilleux pour le ko de Mickey couvert d'étoiles! Quand la musique donne ça assomme! remonter le temps dans la fluidité de l'égout avec une telle témérité de l'amour cela mérite une médaille ferreuse, un chocolat pour les fêtes chambre 370!

Écrit par : FERBER | 20 décembre 2008

En voilà une bonne nouvelle !
(ça tombe bien, demain, j'ai prévu du chocolat, paraît que c'est aphrodisiaque, on va vérifier ...)

Écrit par : Fiso | 20 décembre 2008

très beau ce 'j'ai adoré remonter le temps contre ta bouche " car c'est vraiment ça être amoureux, remonter le temps, le suspendre , l'oublier pour toujours.
bisous donc ma belle. :)

Écrit par : if6 | 21 décembre 2008

Un seul chocolat ne suffit pas Eric :-)

? :-)Fiso c'était pommes et tout aussi bon, mais rien n'est vérifiable présentement, à rejouer le coup du chocolat en 2009

Merci Mon If, Je t'embrasse fort.

Écrit par : Bougrenette | 21 décembre 2008

C'est le problème avec le sablier du temps
il pète un plomb parfois et amèrement
on goûte à des souvenirs qui font pleurer
mais ça peut donner aussi la force d'avancer

Écrit par : Multi-sourires | 22 décembre 2008

je n'arrive pas avec la nostalgie ...

je t'embrasse fort

Écrit par : waid | 22 décembre 2008

Rien d'amère MS, loin de là.

Et bien loin de la nostalgie Waid, je t'embrasse aussi très fort.

Écrit par : Bougrenette | 22 décembre 2008

J'aime bien ta "remontée dans le temps"...! Et si...? Cette question on se la pose à un moment...non?
Bises de papillon

Écrit par : VéroPapillon | 23 décembre 2008

Chaleureuses pensées , Mignonne !! Je te te souhaite un très bon réveillon et un Noël magique ... Je t'embrasse très fort !!!!

Écrit par : Manue | 23 décembre 2008

Si l'on veut refaire son monde peut être Véro, des bises aussi.

A toi aussi Manue, de belles et lumineuses fêtes ! et je t'embrasse tout aussi fort.

Écrit par : Bougrenette | 23 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.