Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« De nuances préférées | Page d'accueil | J2, Les brides abattues »

30 novembre 2009

Plus tard, je voudrais être

Soirée Théatre, dimanche soir, on dit merci qui ? merci Webguichet, dans un premier temps, pour ses invitations à 2 euros la place et cette permission à découvrir, merci à mon Amie aussi, pour sa compagnie toujours charmante (et son chocolat chaud qui tue de la mort). Nous avons donc vu "Rita on l'aime ou on la quitte"

"Rita était juste sur le point d’être heureuse. Avec Jean, ils avaient quasiment terminé de monter l’armoire qu’elle avait repérée dans le catalogue. Il ne manquait plus que les portes coulissantes à poser et ils allaient enfin pouvoir ressembler… à un couple. Mais face à cette armoire trop grande à monter soi-même avec des outils trop petits, Jean sent ses doigts gonfler et sa colère aussi. Devant le squelette du meuble désossé par terre, Rita tente de recoller les morceaux de l’armoire et de sa vie, sous le regard ahurie de Suzie, son amie qui venait une fois de plus ramasser le moral de Rita à la petite cuillère.

Peut-on monter une armoire sans démonter son couple ?"

j'ai beaucoup aimé, l'humour du texte (je bois du jus d'ananas pour éliminer, car je stock, je stock, je stock tellement que j'ai l'impression d'être un entrepôt), le coté un peu décallé, voir barré de la mise en scène, un décor minimaliste pour quelques effets surprenants, les acteurs sont beaux et bons. J'adore ces petits théâtres, où l'on se retrouve aux pieds d'une histoire qui se joue devant nous.


Le Funambule Théâtre - 75018 Paris
Jusqu'au 31 janvier 2010

Metteur en Scène : Samuel Forst-Lefevre
Auteur : Thomas Walch
Musicien : Olivier Lasson
Comédiens : Caroline Anglade, Inès Guiollot, Thomas Walch

Image hébergée par servimg.com

Et cerise sur la métaphore patissière, le quartier de Montmartre absolument sublime, et quelques adresses que nous avons noté pour de futurs rendez-vous à venir, celui qui brille sur les photos Le Diapason a sur sa carte, un brunch du dimanche formule buffets sucré salé qui fait rêver, dans un décor épatant .

Commentaires

:-)
Merci pour la recommandation, je vais aller jeter un œil.
Ce que j'aime aussi particulièrement, c'est le prologue de la soirée côté Fiso ;-)))
Une soirée plutôt enjouée donc, c'est bien.

Écrit par : Julie | 30 novembre 2009

C'est décidé : que des meubles "minimalistes" désormais chez moi ; )
J'ai lu aussi la version Fiso !

Gros bisous.

Écrit par : Dana | 30 novembre 2009

Ok les filles sauf que les "bretelles" à Fiso n'ont rien à voir avec cette soirée là :-) promis la prochaine fois je lui demande de me refaire un remake et j'immortalise en photo !

Écrit par : Bougrenette | 30 novembre 2009

AHHH!le Rêve, ce bistro génial...
mais vouloir ressembler à un couple...quelle drôle d'idée!
encore une soirée sympa en tous cas (je me demande pourquoi tu n'habites pas à Paris? tu y es tout le temps..:)

Écrit par : if6 | 30 novembre 2009

Elle a du être sympa cette soirée au théâtre

Moi ausi je voudrais voire "le Funambule" , mais celui là:
http://www.20h59.com/evenements/ville/creteil/genre/danse?id_geo=38938&id_cat=2

il passe à Nice avec ses ballets mais je m'y suis prise trop tard , snif
Heureusement qu'il y a des cerises sur les métaphores patissières et des fumets de chocolat chaud chez toi , c'est une compensation ;-)

p.s. Et j'ai plus de moquette depuis longtemps , suis allergique aux acariens lol

Écrit par : MarieM | 30 novembre 2009

Ah! Donc nous n'avons rien compris ;)
Mais je suis partante pour une immortalisation la prochaine fois.

(PS: Je me demandais aussi pourquoi d'un seul coup tu te transformais en garçon dans le récit de Fiso. Une ruse, me suis-je dit)
;)

Écrit par : J. | 01 décembre 2009

Ca m'apprendra à mettre des comms après une sortie...
Des bisous pour me faire pardonner.

Écrit par : Dana | 01 décembre 2009

Étrange,j'ai l'impression que le ministre de la culture participe à la rédaction de ton blog...

Écrit par : le conteur | 01 décembre 2009

Tu as l'Art et la Manière pour présenter tes sorties mosaïques ! ;)
Celle-ci est très belle et bien équilibrée, même sans jus d'ananas ...
J'ai assisté dernièrement à un spectacle théâtral composé de lectures sur le thème de la bouffe et du vin.
Difficile de ne pas penser à certaines ... :)
Je t'embrasse.

Écrit par : Philo | 01 décembre 2009

Une fois de plus c'est blanc ou noir On aime ou on quitte ...trop facile

Écrit par : if6 | 01 décembre 2009

If6, ça serait comme un rêve de pouvoir y habiter à Paris :-) je crois que nous sommes passés pas loin de chez toi dimanche soir d'ailleurs !
Et je te sens "colère" sur ta dernière remarque, je pense qu'il y a quand même un peu partout toute la palette des gris. Et je t'embrasse fort.

Elle l'était oui Marie, sympa cette soirée et je regrette que tu l'ais raté ton funambule j'ai été regardé et c'est plein de jolies promesses (alors stop sur le parquet ! ;-) )

La ruse eu été possible mais pas là Julie : -)

Tu avais la tête ailleurs Dana, je peux comprendre t'inquiète ! et entre nous j'envie une certaine amie, tu peux lui prêter ma chambre en attendant ;-) gros bisous

Le conteur, un ministre ici ?, ou peut être juste l'ombre de son ombre, va savoir.

Merci Mr Philo, si seulement l'ananas pouvait avoir un effet miraculeux, mais ce n'est pas le cas, tant pis, en attendant on se cache ... Une lecture sur un tel thème j'avoue j'en salive et je t'embrasse aussi.

Écrit par : Bougrenette | 01 décembre 2009

Non pas "colère" du tout c'est juste cette proposition "binaire" on l'aime ou on la quitte Rita,ça me rappelle vaguement une discussion sur le monde en noir ou blanc ou aussi sur le "il faut savoir ce qu'on veut dans la vie"... moi je suis du côté des indécises...
a part ça il a neigé par ici dans les montagnes
savoir que tu étais à montmartre me remplit d'une étrange nostalgie (envie de bistrot et de soirées entre bons amis à rire et à s'amuser un peu)
je te fais de gros bisous

Écrit par : if6 | 01 décembre 2009

Tu peux pas te joindre à elle, il est trop tard ? y a un grand lit quand même : )

Je t'embrasse fort.

Écrit par : Dana | 02 décembre 2009

Si seulement j'avais pu :-) et merci ! bisous

Écrit par : Bougrenette | 02 décembre 2009

Je comprends que Julie et Dana soit confuses, c'est juste que je me suis fait 2 sorties théâtre en 1 semaine ! :)
Ah! Boug' ! ... Ce fut un doux week-end en ta compagnie et un réel bonheur de t'avoir chez moi. Tu as pu voir aussi que je n'étais pas TOUJOURS de bonne humeur, pour Rita encore, on a le choix, mais la famille, c'est à vie ! ;)
Et me balader avec toi, c'est comme retourner 30 ans en arrière et rentrer avec ma meilleure amie dans la boutique de la dame du Totto-Lotto en Allemagne (je sais, faudra que je décode à l'occasion). J'ai pas eu froid un seul instant, bien au contraire :)

Écrit par : Fiso | 02 décembre 2009

Faut arrêter de sortir Fiso afin d'éviter d'embrouiller les copines ;-) je vais te retourner ces bonnes choses, c'est un réel et grand bonheur que d'être reçue par toi, chez toi, d'être dorlotée, chouchoutée, et oui faudra décoder et je t'aime fort !

Écrit par : Bougrenette | 03 décembre 2009

Pas mal l'idée d'un petit dimanche matin à Montmartre. Un projet pile poil pour un janvier morne... Autrement, moi j'ai un plan théâtre à te proposer pour demain, si ça te tente, à Vitry. Tiens, je vais en parler chez moi, c'est pas con... Je tiens mon billet du vendredi. Merci

Écrit par : Oh!91 | 03 décembre 2009

Je suis l'idée de Oh! pour janvier. Un brunch, un brunch!

Écrit par : kielut | 04 décembre 2009

Pas mal ton plan Oh! dommage je ne peux pas, et pour la bonne idée donc tu peux noter le 10 janvier 2010 dans tes tablettes et si ça colle avec ton planning de ministre ;-)

Pareil Kielut, note la date :-)

Écrit par : Bougrenette | 04 décembre 2009

heu merci fauteuil j'ai pas bien capté quel était le point de vue partagé, les petits théâtres ou le chocolat chaud de ma copine ? :-) mais ça fait toujours plaisir de voir qu'on faire plaisir et le blog continu sa route même si parfois il se traine un peu, on fêtera bientôt les trois ans.

Écrit par : Bougrenette | 17 juin 2010

Les commentaires sont fermés.