Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« A l'heure des fleurs qui chantent | Page d'accueil | Toi-même à mon altitude émergeant des nuées. »

18 mai 2010

Hypnose et l'impalpable grimace

Illustration Kubicki

60566_by_kubicki.jpg

Aimer quelqu'un, c'est le dépouiller de son âme, et c'est lui apprendre ainsi - dans ce rapt - combien son âme est grande, inépuisable et claire. Nous souffrons tous de cela : de ne pas être assez volés. Nous souffrons des forces qui sont en nous et que personne ne sait piller, pour nous les faire découvrir. Christian Bobin.


Commentaires

Il y a de ça ...
Et puis il n'y a pas que cela non plus ...
Mais c'est une piste à explorer !

Écrit par : Philo | 18 mai 2010

Ne pas être volés, pillés, j'ai beaucoup aimé la formule : -) je sais Philo, parfois on rame, et sans pagaies. bon malgré tout je t'embrasse.

Écrit par : Bougrenette | 19 mai 2010

Les commentaires sont fermés.