Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 8 - Les saccades d'un antécédent | Page d'accueil | C'est comme si on se laissait contenter »

28 octobre 2010

C’est un peu de ciel qui encadre

Solitude_by_AndreyBobir.jpgLe silence est comme l’ébauche de mille métamorphoses. Yves Bonnefoy

Quelqu’un est arrivé ici en tapant cette citation dans un moteur de recherche, je la trouve belle et pleine de jolies promesses, le silence inspire quoi qu’on en dise, il y a ceux qui l’aiment, ceux qui détestent, au milieu de tout ça, le silence fait du bruit d’une façon ou d’une autre, on dit que tout être vivant est limité dans la perception du silence par le simple fait qu'il émet lui-même des sons. Apprendre à se taire, s’éteindre, s’enfouir pour réinvestir un espace, le vide, un monde, le notre.

Au fond, c’est ça la solitude : s’envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours. August Strindberg, extrait de Seul.

Merci August je vénère ton optimisme.

Illustration Andrey Bobir

Commentaires

Le silence est multiple, ça c'est sûr. Douloureux, réparateur, apaisant. Néant ou métamorphose. C'est selon. Circonstance pour l'un, état pour l'autre. Mais de bien peu d'absolu ... :-)

Écrit par : Songoh Khan | 29 octobre 2010

Avec un nom pareil, je ne peux que me taire... ;)

Écrit par : Les nuages bavards | 29 octobre 2010

le silence, c'est si important !.... c'est le rythme dans les phrases, la respiration d'un échange....
Et n'a-t-on pas dit que "quand on joue du Mozart, le silence qui suit est encore de lui"....
A bientôt

Écrit par : amelie | 29 octobre 2010

Silence fait s'exprimer Songoh Khan : -) intéressant ! et tu as surement raison rien n'est absolu, doit on dire heureusement.

LNB, tu abuses de ma tendresse ; -)

Le silence est il indispensable pour mettre en valeur tout ce qui tourne autour, merci pour ta présence ici Amélie, j'apprécie ton regard.

Écrit par : Bougrenette | 29 octobre 2010

Si seulement August disait vrai ! Pourquoi douté-je ? S'il l'a dit, ce sera, non, car le verbe est créateur ? J'ai beau dire, dire beau ou pas, la métamorphose ne vient pas. Alors, ce serait génétique ?

Écrit par : Gicerilla | 31 octobre 2010

Pourtant:"T'es toi quand tu parles!"

Écrit par : Alex C. | 31 octobre 2010

http://www.youtube.com/watch?v=eZGWQauQOAQ

Ca faisait longtemps que je ne t'avais offert une chanson, celle-ci je l'écoutais souvent dans ma jeunesse, j'espère qu'elle te plaira.
Sinon, il arrive que, lorsque les mots ne sortent pas, le coeur soit formidablement sonore...

Écrit par : Dana | 01 novembre 2010

Il doit y avoir un élément inconnu donnant lieu à la métamorphose Gi, on va le trouver !

Et il y en a beaucoup qui sont tout sauf eux Alex C.

Chouette une chanson, merci Dana, et oui heureusement que les coeurs parlent parfois.

Écrit par : Bougrenette | 01 novembre 2010

Ohlà, v'là une note que je devrais imprimer et méditer en ex-voto ! Le silence, moi, j'ai jamais bien su, même si j'ai souvent essayé, tellement fort que ça en devenait cacophonique !

Écrit par : Lancelot | 02 novembre 2010

Surement que tu n'as pas besoin de métamorphose Chevalier, tu es parfait :-)

Écrit par : Bougrenette | 02 novembre 2010

Dans le même ordre de perception, c'est un peu comme nos lampadaires qui nous empêchent d'admirer la voûte céleste...
Je me souviens d'une nuit à Philae avec des milliards d'étoiles plein les yeux... Et le silence...
Je devrais plus souvent faire référence aux citations qui conduisent les chercheurs vers mon blog ! ;))
Ok je sors !!!!!
BisouBoug'

Écrit par : Philo | 03 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.