Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C’est un peu de ciel qui encadre | Page d'accueil | Mille choses qui s'échappent. »

01 novembre 2010

C'est comme si on se laissait contenter

Sur la rive droite de la Seine, instants volés, pour ne pas oublier qu'il suffit parfois de presque rien pour atteindre le bonheur, de presque rien et d'une Fiso dans le cas présent.

Montage paris 301010.jpg

Commentaires

comme un patchwork rafraichissant de bonheur.... ça change de l'ambiance "carte-postale" morose de la Toussaint !
kissous
Am'

Écrit par : amelie | 02 novembre 2010

Mais enfin, une Fiso, c'est déjà un grand tout !

Écrit par : Oh!91 | 02 novembre 2010

Merci Am'

Tu m'étonnes Oh! j'ai réalisé combien ça me manquait ses promenades au hasard dans Paris.

Écrit par : Bougrenette | 02 novembre 2010

bain de jouvence photographique, je savoure en silence ce naïf et ce narratif, le manège me fais penser à celui de Montpellier!très cordialement, Eric

Écrit par : FERBER | 02 novembre 2010

" Celle qui aimait Fiso " ...
N'aurais-tu pas plutôt dû taguer " Celle qui aime Fiso " ?
Ou alors " Celles et ceux qui aiment Fiso " ?
Et puis on fait quoi de Boug' ?
Alors " Celles et ceux qui aiment Fiso et Boug' " irait très bien en fait !
Philo qui commente pour ne rien dire mais qui néanmoins vous aime beaucoup ... ;)

Écrit par : Philo | 03 novembre 2010

J'allais, comme Philo, m'inusrger contre ce verbe aimer conjugué au passé ! On dirait que tu racontes un passé amené à s'effacer ! T'as oublié qu'on va finir ensemble à la maison de retraite, poulette ? ;)
Moi aussi j'ai adoré notre balade dans Paris, sous le soleil et j'ai bien vu dans tes yeux que tu étais heureuse de retrouver ces flâneries qui nous sont chères. Faut dire que tu commençais sérieusement à me manquer. Cet hiver, que j'espère froid, sec et ensoleillé, on va s'en payer des balades !
PS : Je suis méga-jalouse de ton superbe montage, moi je suis vraiment une burne ! Ca m'éneeeeeerve !!!!!

Écrit par : Fiso | 03 novembre 2010

Une Fiso ? Evidemment vous mettez la barre 'achtement haut ! Si seulement on pouvait la cloner j'en prendrais bien une double pour ici :-)

Écrit par : Gicerilla | 03 novembre 2010

Montpellier j'ai aimé, merci de ton passage Eric.

Ce n'est pas une question de temps et de conjugaison Philo, faut pas le lire comme ça, c'est un fait tout simplement : -) pffff et on t'aime aussi.

Pour le coup je n'oublie rien surtout pas ça, je confirme j'ai vraiment été heureuse de retrouver ce plaisir de la flânerie, moi j'adore le petit trotteur attaché à la grille du square. On se fait une formation dès ton retour !

Si seulement je pouvais vous offrir cela Gi, mais pour l'heure faut qu'on trouve moyen à se débrouiller autrement, vu qu'on ne peut pas la couper en deux ; -)

Écrit par : Bougrenette | 04 novembre 2010

C'est joli et bien composé

Écrit par : La Dilettante | 06 novembre 2010

Merci beaucoup !

Écrit par : Bougrenette | 08 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.