Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 août 2011

bien au-delà d'une volonté

celle qui te fableRemplir une nuit, ta présence dans l’obscurité, ton corps contre ma peau, lové, serré, ton ventre dans le bas de mon dos, mon sein dans ta main, mon souffle court, ton désir vivant. Je te devine à tes contours et te réalise, te laisse jouir sans te suivre et le parfum m’enivre quand sous mes doigts, entre tes bras, je frémis d’envie … Je voudrais aimer, le dire, l’écrire, le vivre, j’aimerais du manque et des retrouvailles, des pour toujours et un cœur rien que pour moi, des baisers, des sentiments,  des heures pleines, des heures vides à envahir, je souhaite croire que tout sera possible si j’aime sans crainte d’avoir à en souffrir… Je rêve d’un autre monde, où je me sens à ma place, du matin au soir, où le bonheur se touche, il serait orange, avec ton rire dedans.