Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Suite 100 ème note, compte rendu de match | Page d'accueil | L'oubliée »

25 septembre 2007

Une petite fille

Ils l’ont trouvé
Un soir,
Dans un coin sombre,
La petite fille,
Qui ne parlait plus.

Elle a apprit,
Au fil du temps
A faire semblant
La petite fille
Qui ne parlait plus.

Si tu t’approches,
Un peu plus près
Elle te regarde
La petite fille
Qui ne parlait plus.

Dans ses yeux,
Tous les cris,
Tous les silences
La petite fille
Ne parle pas.

Pour le moment
En attendant
Elle fait semblant,
La petite fille
Qui ne pleurait plus.

Il a bien fallu,
Qu’elle fasse
Sa vie.
La petite fille
Qui ne pleurait plus.

Elle a dissimulé
Ses peurs
Sous un sourire.
La petite fille
Qui ne pleurait plus

Le temps
Doucement
A fait son oeuvre
La petite fille
Ne pleure pas.

Un jour viendra
Où lasse
De faire semblant
La petite fille
Ne vivra plus

09:00 Publié dans Sans dessus-dessous | Commentaires (3)

Commentaires

Cela me fait penser à une phrase que l'on inculquait aux jeunes garçons allemands dans certaines familles dans le passé:
"Ein Deutscher Junger weint nicht".Un jeune allemand ne pleure pas.
Et c'était la punition s'il pleuraient...

Écrit par : guy | 25 septembre 2007

La petite fille qui ne parlait pas , qui ne pleurait pas .....
Lasse de faire semblant , ferra volte face
et pour enfin découvrir la vie , désarmera l'injustice
en osant dire , faire , crier , PARLER et PLEURER ...
Ainsi conjurera t'elle le sort !!!
et dessinera t 'elle sur ses lèvres un joli sourire
amenant à ses yeux des milliers d'étoiles
et dans sa tête des rêves tout en couleur....

Écrit par : Manue | 25 septembre 2007

punir les larmes, terriblement cruel.
je transmets à la petite fille tes rêves colorés Manue, elle sera ravie de voir que toi tu lui as fabriqué une bien plus belle fin.

Écrit par : Bougrenette | 25 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.