Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Touchée mais pas coulée | Page d'accueil | La liberté de voler »

10 octobre 2008

Au clair du prince des Lunes

soufly.jpgA la faveur d'un enfer, qui perle aux coins de tes yeux, les heures qui se décomposent à la souffrance incontrôlable, instable, lunatique. Je déteste à l’envie d’en finir à ce temps qui s’effrite de riens, au quotidien, de l’absence de solutions ou tant d’impossibles remèdes sur lesquels détourner le regard. Désirs inconscients qui griffent les pulsions, à la répulsion, d’un avenir qui ne peut se définir à la couleur de la nuit, qui s’étreint sur un jour sans biens, à l’écho de tes silences qui tranchent dans le vif, de mes hésitations, à vivre ces fragments de nous, esquissés à la pointe de nos détresses.

 

Illustration Donjuki

 


 

Commentaires

Ton illustration décrit si bien le ressenti de cet enfer , tout comme tes mots envers l'image . Sur des réalités qui malmènent notre quiétude , je trouve que tu as bien choisi tes supports pour les exorciser !! En tout cas là ,encore une fois , ça va droit dans les tripes . Je t'embrasse toujours aussi fort !!!

Écrit par : manue | 10 octobre 2008

je me régale à choisir les illustrations (pour la petite histoire mon fils m'a aidé pour celle ci) et les mots, déposés pour ne pas trop en porter le poids :-) je t'embrasse choupette.

Écrit par : Bougrenette | 11 octobre 2008

je suis ébahi devant cette photo... et les mots sont superbement associés.
Bon, je vais prendre un whisky et me remmettre de ces émotions...
bon we

Écrit par : Ibid Norio | 11 octobre 2008

Ah, l'automne... http://www.deezer.com/track/537724
Je t'embrasse.

Écrit par : M. | 11 octobre 2008

Merci beaucoup Ibid je suis ravie d'avoir justifier un verre, surtout pour se remettre, bon week end également.

Superbe chanson M. merci de m'avoir offert l'ambiance musicale adéquate, je t'embrasse.

Écrit par : Bougrenette | 12 octobre 2008

Ah bah ! Si c'est maintenant c'est une entreprise familiale ! :)
Bon ce n'est pas tout ça mais j'ai répondu au tag ...
Je t'embrasse Nénette.

Écrit par : Philo | 12 octobre 2008

Je passais. J'chais pas quoi dire. Vous me rendez triste. Un peu...

Écrit par : Gicerilla | 12 octobre 2008

Et oui Philo, d'ailleurs l'idée du blog est son idée, comme quoi ;-) dans quelques années quand il sera adulte il viendra fouiller ici, peut être, il me découvrira autrement, et vous aussi ! et il se dira surement c'était chouette. J'ai vu le tag, nickel bien sur.
Je t'embrasse aussi Philo

Et pourtant chère Gi, il ne faut pas et puis les instants se suivent et ne se ressemblent pas.

Écrit par : Bougrenette | 12 octobre 2008

Ca me fait penser que j'ai un mail à envoyer au héros de ce billet ;)

Écrit par : Fiso | 13 octobre 2008

Déconne pas :-) il y a lunes et lunes

Écrit par : Bougrenette | 13 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.