Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La surface passée à la moulinette | Page d'accueil | Tes yeux et moi dedans, différente. »

15 avril 2009

En ôtant sa robe d’osier

cerisier.jpgDepuis quelques jours, il neige, des pétales de fleurs, je les regarde tomber et c'est plutôt joli, les branches du cerisier, qui se démaquillent, le temps d'un souffle, au milieu du reste, un rien confus, sans queue ni tête, rincé, essoré, mais qui peine à sécher. Je ne crois pas pouvoir, un beau jour, attraper cette réalité, qui m'échappe, trop attachée, encore, à quelques fictions qui trainent, trop près, qui manquent, trop fort, au pluriel, tant qu'à faire. Et c'est ainsi qu'on se tricote des confusions pour perdre la raison, qu'on cherche, dans le désordre d'un réel imaginaire.

 

Commentaires

J'ai bien fait de sauter directement de la note précédente à celle-ci ! La photo m'inspire nettement plus....
Ma Val, personne ne te demande d'attraper les pétales qui volent. Ils sont faits pour être regardés, caressés avec les yeux, parce que c'est joli, c'est tout.
Oublie les fictions, les confusions, la perte de raison. Oublie. Fais comme moi, et accepte de tourner le dos au mur.
Quand on se retourne, on voit les cerisiers croulant sous les fruits. Tu viens avec moi ??? On y court, on y grimpe ??? On en mange, à poignées. On se bombarde avec ! Rire, rire à en tomber par terre, et à en oublier ce putain de coeur.
Bisous, de printemps sucré. L'été arrive, ma Grenouille. L'été arrive.

Écrit par : Lancelot | 15 avril 2009

En osant quitter ta robe d’osier, prendre en compte le hasard et intégrer l’imprévu de l’épine, en t’impatientant du temps des cerises et du muguet du premier mai, ce n’est que de la sagesse que tu passes à la moulinette pour embraser le bonheur ! cordialement et merci

Écrit par : FERBER | 15 avril 2009

T'as raison, va, tricote, tricote, ça tient chaud les confusions, et en ce moment, il fait frisquet !

Écrit par : Fiso | 15 avril 2009

La revoili, la revoilà, dis donc, en parlant de froid, c'est un temps à se faire mousser un bon chocolat, non ?
(j'ai un énooooorme sachet de cacao au piment, chez moi ...)
;)

Écrit par : Fiso | 15 avril 2009

Oui il arrive l'été Chevalier ;-) enfin il essaye, de se glisser au milieu de la pluie, quand au reste tu sais maintenant que je ris aussi très bien, et très fort, croa :-)

Merci à toi Eric, toujours un plaisir de te voir jouer des mots, sagesse je ne sais pas mais ça fait du bien quelque part. Bises

Ah, ma Fiso tu as noté toi aussi la baisse des températures ? en attendant le réchauffement, je t'ai envoyé mes propositions quand à l'utilisation du cacao (des coups à rater une maille ce machin ;-) )

Écrit par : Bougrenette | 16 avril 2009

Ces pétales sont promesses de fruits et autres douceurs de la vie. il suffit de tendre la main ... ;-)

Écrit par : Quidam LAMBDA | 16 avril 2009

envie de t'ammener au japon ... pour voir les cerisiers en fleurs

Écrit par : waid | 16 avril 2009

M'aurait-on menti si j'en crois ce billet
ce sont des singuliers pétales de cerisier
moi qui croyait que c'était les anges
qui à leur manière saluaient le printemps

Rassures-moi, c'était un billet humoristique
tout reste naïf, extraordinaire et magique
parce que dans ma tête et mes yeux c'est ainsi
c'est ce qui fait que je garde mes sourires

Écrit par : Multi-sourires | 16 avril 2009

Les branches du cerisier qui se démaquillent... j'aime beaucoup !

Écrit par : macaron | 17 avril 2009

C'est vrai qu'il est joli, ton titre. Moi aussi, j'ai les cerisiers qui neigent... Merci d'être passée.

Écrit par : Oh!91 | 17 avril 2009

Quidam, des promesses, toujours des promesses ! ;-)

Waid avec toi j'irais au bout du monde :-)

J'ai appris qu'au Japon il existe un service de sms, un système d'alerte pour prévenir quand les sakura sont en fleurs, car ce spectacle magnifique ne dure qu'une semaine.

Et ne change rien Multi-sourires, c'est comme ça que je t'aime.

Merci Macaron, et moi j'aime quand tu aimes, sujet d'actualité chez toi et c'est tant mieux.

:-) comme je te le racontais hier soir Oh, c'est trouvé le titre le plus difficile, et c'est plutôt à moi de dire merci (et mollo sur le chocolat ! je reviendrais) Je t'embrasse fort. ps : (pour les cerisiers note que ça ne dure qu'une semaine).

Écrit par : Bougrenette | 17 avril 2009

Chouette, on va bientôt accrocher des boucles d'oreilles de cerises! Ecoute Lancelot, croque le printemps et fais fi des fictions. Pensées et bisous.

Écrit par : Dana | 18 avril 2009

Ce n'est pas toujours la réalité qui nous échappe...
C'est plutôt nous qui nous en échappons pour des cavales imaginaires.

Écrit par : L'Eronaute | 19 avril 2009

Je veux un jour t’emmener à mon pays, sous une voûte fleurie. Si les Japonais apprécient tant les fleurs de cerisier, c’est qu’elles ne durent que quelques jours et nous rappellent ainsi le côté éphémère de la vie…

Écrit par : Seiji | 19 avril 2009

Je vais faire ça Dana, sans faute et je t'embrasse fort.

L'un sans l'autre, il manquerait surement quelque chose l'Eronaute. Il est plus facile, parfois, de mettre ça sur le dos de réalité ;-), contente de te lire ici.

Je n'ose imaginer Seiji, le bonheur que cela serait que de contempler les arbres en fleurs,chez toi, en ta compagnie, là encore, une part de rêve qu'il fait bon envisager. Je t'embrasse (et ce n'est pas éphémère :-) )

Écrit par : Bougrenette | 20 avril 2009

Les fleurs de cerisiers rappellent le côté éphémère de la vie et les cerises, le côté dur de celle-ci, quand on se casse les dents sur le noyau qu'il y a dedans... Mouais, ok... je sors ^^

Écrit par : P.o.L | 20 avril 2009

il neige des pétales.... la fin de l'hiver qui se mêle au début du printemps... et tout qui bourgeonne...
bizous

Écrit par : Ibid Norio | 20 avril 2009

Sucer, faut le sucer le noyau pas le croquer Princesse :-)))

Ca bourgeonne c'est un fait avéré Ibid :-) bisous

Écrit par : Bougrenette | 21 avril 2009

Juste pour dire le bonheur pour moi de relire Seiji dans les commentaires d'un blog. Je croyais cet univers éloigné de ses yeux. Un jour, peut-être alors, ce bonheur sera-t-il décuplé en le croisant aussi entre deux eaux...

Écrit par : Oh!91 | 22 avril 2009

Pareil :-) une heureuse surprise et je te souhaite le bonheur Oh!
Ceci dit tu aurais dut dire oui au cidre hier soir, j'ai oublié la bouteille dans le freezer, elle a explosé ...

Écrit par : Bougrenette | 22 avril 2009

Pfff !

Écrit par : Oh!91 | 22 avril 2009

Elle a dut faire ça oui la bouteille "pffff ..." j'aurais pu recycler en "granité de Normandie"

Écrit par : Bougrenette | 23 avril 2009

Les commentaires sont fermés.