Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L’instantané miraculeux se fane d’un non-sens | Page d'accueil | Google speak Bougrenette »

14 avril 2011

Agrandir la vie

Celle qui qui s'en va chercher un bout du mondeL’an dernier c’était ça et c’était fantastique.
Cette année on remet le couvert avec Fiso pour un nouveau  voyage :
Samedi 16 avril 2011, 21 :15 Paris, Charles de Gaulle, France-22 :15 Dublin, Irlande.
Samedi 30 avril 2011, 19 :35 Dublin, Irlande- 22 :25 Paris, Charles de Gaulle, France.
Et entre les deux, une voiture, le guide, la Guinness, et l’aventure ...

Celle qui qui s'en va chercher un bout du monde

Comme dit un proverbe, « en Irlande, il fait beau... plusieurs fois par jour ! ».

Commentaires

Comme je voudrais retourner dans ce bout de monde... Belle aventure les filles et que l'inconnu soit avec vous !!!!!

Écrit par : kielut | 14 avril 2011

Et donc si j'ai bien compris, tu cherches quelqu'un pour vous accompagner à l'aéroport, c'est ça ? :-)

Écrit par : usclade | 14 avril 2011

C'est super! quelle chance, bon voyage à vous!
Bisous

Écrit par : if6 | 14 avril 2011

Merci Kielut et ainsi soit il ;-)

Maintenant que tu en parles Usclade :-) ça devait être une recherche inconsciente.

Comme tu dis If je suis chanceuse, on va se le fabriquer bon et beau c'est sur.

Écrit par : Bougrenette | 14 avril 2011

En ce qui me concerne je te préviens, je ne peux que vous emmener que dans un petit aérodrome de campagne. Aucun souci pour décoller, par contre pour l'atterrissage c'est plus mouvementé car ça se passe toujours en parachute. Mais c'est pas un souci pour toi ça, tu emmèneras Fiso en tandem ! :-)

Écrit par : usclade | 15 avril 2011

Ayant testé la chute libre, un tandem avec Fiso en parachute me semble réalisable : -) va falloir programmer un voyage à la campagne dans ce cas.

Écrit par : Bougrenette | 15 avril 2011

Tic Tac, vous devez être en train de préparer fébrilement votre valise. Le proverbe est menteur, je vous assure, alors ciré jaune, bottes en caoutchouc, chapeau de pluie et le soleil au coeur. Mais avec Fiso, ça devrait l'faire.

Écrit par : Gicerilla | 16 avril 2011

Et dans l'aventure tu restes à la traîne, que se soit Dublin, Paris où le maudit de ton chez toi, méfies toi de la tuile, après tout bonne nuit!c'est le printemps du poête persillé du bas!bonne douche!

Écrit par : FERBER | 17 avril 2011

Les commentaires sont fermés.