Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La relation naturelle | Page d'accueil | Les saboteurs de rêves »

02 septembre 2011

Les experts à Montéton

celle qui s'abrègeIl existe des poux piqueurs et des poux broyeurs (ou poux macheurs), c'est noté sur la boite, Ange a déposé ce matin une puce dans le lavabo et elle est partie sans rien dire (Ange pas la puce).

Un homme m'a fait découvrir la cup ou coupe, il est étonnant, très souvent (l'Homme) elle m'intrigue (la cup) j'ai surfé pour lire des témoignages et elle m'a envoyé une photo, elle est détonnante (la Femme) et j'ai ri. Le rire est plus fort que la douleur.

Hier soir au mur une tête de sanglier, je veux devenir inventrice, la densité de l'Eure est de 101 hab./km² et je ne sais toujours pas où est la mer car j'ai oublié où serait la maison.

FunPhotoBox pour le montage.

Commentaires

Je ne sais toujours pas où tu vas chercher tes titres de billets mais qu'est ce que je me marre !
N'oublie pas de dire à Françoise que le téton à paillettes qu'elle va recevoir n'est pas un entonnoir(quoique ?).
Et à bientôt pour se payer une autre bonne tranche de rire à défaut d'aller en discothèque ;)

Écrit par : Fiso | 03 septembre 2011

nouvelle écriture? et je dois dire que j'aime bien il y a du mystère... et puis ça fait du bien de rire. Bizous ma boug;)

Écrit par : if6 | 03 septembre 2011

C'est vrai: écriture différente! et le rire ça met tout le monde d'accord!

Écrit par : Alex C. | 03 septembre 2011

Tu sais que Montéton c'est dans le 47 je crois ?! quand aux paillettes dans la discothèque je pouffe Miss Fiso n'a peur de rien.

Je confirme If, la thérapie par le rire fonctionne pas mal et c'est tant mieux, quand au changement j'essaye pour voir, plein de bisous.

Pas si différente que ça Alex, le je remplace le on, le nous, des points et des espaces, et c'est tout.

Écrit par : Bougrenette | 05 septembre 2011

C'est vrai que vos titres, à eux seuls, valent le détour. Comme toujours, je ne suis pas sûre de vous comprendre mais peu importe, j'aime toujours vous lire. Finalement, il se peut que quand je crois comprendre un auteur, je ne comprends rien, et quand je crois ne rien comprendre, je comprends tout ?

Écrit par : Gicerilla | 13 septembre 2011

Dans le cas présent, Gi, il n'y avait pas grand chose à comprendre, et pourtant j'essaye.

Écrit par : Bougrenette | 13 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.