Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Venise sous la neige | Page d'accueil | Les délirantes passagères »

03 mars 2011

A rien d'autre que soi

celle qui avance à l’aide de ses sens contrairesIntimes caresses, laisse faire, laisse courir le désir à la peau attaché, devine le chemin du sauvage abandon, unique différence entre plaisir et passionnément, projet fou d’une perte de raison, éperdument. Peut-être chimérique, mais fantastique, fabuleuse sensation d’une déroute en émotions. Concevoir une fuite en émois pour briser la langueur de l’espace nu, hanter le vide, le pénétrer pour l’inonder de frémissements, troubles de sang-froid, à chaud, rendre l’âme et l’accorder pour  succomber à la luxure. Défaillir jusqu’au vertige. En mourir pour disposer d’une inspiration, d’une nouvelle perspective et ainsi rétablir des fonctions vitales, primitives et absolues.

Illustration ^kuschelirmel

Commentaires

tes mots ont toujours le pouvoir de m'émouvoir. toujours. merci !
je t'embrasse

Écrit par : home | 03 mars 2011

Elle est revenue une nuit de démesure et d'outrance!
Fantomatique réalité d'une respiration.
Exhalation d'une chaleur, une fragrance.
Elle investit l'interstice, le vide, la raison.
Soyons bref: Pas d'éveil!
Juste le sommeil,
l'excuse et le pardon!
Mon esprit te rejoint autant que mon corps se résigne à ta tyrannie et je glisse de désir dans ma prison de draps. Affranchi du réel et de sa camisole, je vibre et je gémis puis je t'oublie, despote éphémère, jusqu'à ta prochaine exigence.

Écrit par : Alex C. | 03 mars 2011

Trés évocateur...
Tendre...
Tout en douceur...
Trés sensuel...
Gourmand...et gourmandises...
En fin et en somme J'AIME !!!!

Écrit par : Txema | 03 mars 2011

j'aime bien ce texte, toujours toi de différentes façons, avec tes mots de tendresse et de sensualité et puis cela: "rétablir les fonctions vitales, primitives et absolues" qui reste une urgence et peut-être la seule façon de vivre, de s'en sortir et de vivre.
J'ai hâte que le printemps arrive, je me traîne un peu dans ce monde et ton chant me réveille ce matin.
Bonne journée à toi
Je t'embrasse
M.

Écrit par : if6 | 03 mars 2011

J'en suis touchée home, comme moi chez toi aussi. Bises.

Encore un écho qui fait mouche Alex C. Merci.

Tant mieux Txema, on cherche tous à ce faire aimer d'une façon ou d'une autre je crois :-)

J'ai l'impression que nous en sommes tous à ce point, on se traine, et quand nous allons enfin en sortir ça va faire des étincelles ! quand à l'urgence c'est un besoin quand l'impression d'être à l'arrêt survient. Je t'embrasse aussi.

Écrit par : Bougrenette | 03 mars 2011

Ben comme Home, à chaque fois, vos mots en désordre me touchent, je ne sais pas pourquoi. Et aujourd'hui plus particulièrement, comme un blessant écho à ce que je n'ai pas...

Écrit par : Gicerilla | 05 mars 2011

Je ne les trouve pas tellement désordonnés tes mots, pour une fois ! ;)
Ils me parlent, comme souvent, et ils m'intéressent, comme toujours.
Ceux-ci je les ressens tout particulièrement dans mes sens et dans ma chair, probablement parce qu'ils me correspondent, en ce moment.
Je t'embrasse fort et à très bientôt, n'est-ce pas ? :)

Écrit par : Philo | 05 mars 2011

souvenir d'une peinture,
tableau de l'humain
reptile, fossile
arpentant
une ère caverneuse
à sa propre effigie,
une lueur d'espérance
un instant si proche
et chaotique
pas à pas
du coït
d'une expression lâchée
par une de vous
«la femme a
un sexe en soi»!
Autant de sujet philosophiques
à débattre en solo
bises en volée!

Écrit par : FERBER | 13 mars 2011

Même la photo décalée d'un quart de tour donne le vertige !
Bravo
kissous to toi
Am'

Écrit par : amelie | 14 mars 2011

je me blesse aussi parfois, Gi.

Pour une fois Philo : -) envie de dire tant mieux pour toi alors ci ça te correspond.

Débattre en solo Eric ça promet un débat houleux.

Tout dépend du sens réel Am' où se trouve la normalité finalement.

Écrit par : Bougrenette | 14 mars 2011

ah te revoilà (enfin)... j'en profite pour te faire un petit coucou, un bisou.

Écrit par : if6 | 14 mars 2011

la normalité c'est quoi ? et pour qui ? bises la belle

Écrit par : thym | 17 mars 2011

: -) j'avoue un léger problème de temps "libre" et j'apprécie toujours de te voir if6, je t'embrasse.

La normalité semblerait que ce soit une question d'habitude, sans surprises, sans contraintes et qui ne provoque pas la curiosité, reste à savoir pour qui, je crois que ca peut plaire mais reste à l'assumer totalement et à l'heure actuelle il n'est pas de bon ton d'être dans la normalité, faut sortir du lot comme on dit. Bises le beau* (*sans déc c'est barbare)

Écrit par : Bougrenette | 17 mars 2011

Les commentaires sont fermés.