Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mars 2010

Le pépiement de la berceuse

Et une fois encore, en mars 2010, en accord à l'invitation de Multi sourires, Oh!91, Fiso, et moi nous nous sommes retrouvés pour une soirée au charme médiévale, décor à une balade, gourmandises autour d'une table familiale, rires d'enfants en ponctuation de nos quelques heures ailleurs, à l'ombre d'un bonheur qui se clame haut et fort, les coeurs bavards sous un gant de fer. Merci à toi de nous avoir ainsi ouvert les portes de ton paradis.

 

140310 chez vicky.jpg

 

24 mars 2010

Maître majeur compendium

et majeur.jpgEt pourtant j'ai la tendresse qui disparait dans les coins quand tombent certains coups, ou sous l'assaut de quelques indifférences qui me restent en travers, lunatiques. Difficile de se préserver quand on y croit, aveuglément, quand on oublie les détails pour ne voir que le paysage, la composition d'ensemble en harmonies plutôt qu'en dissonances. Ne plus bouger, laisser l'agitation passer, apaiser la nervosité d'un sang-aigre discret, en apparences, la quintessence, asphyxier la substance enragée, furieuse et attendre que le temps turbulent, impétueux, passe l'air de rien.

16 mars 2010

Et laisse jaillir l'étincelle

Mettre de la couleur à la vie, Bois-Hourdy c'est ainsi qu'on a (Oh!91, Fiso, Gi et moi) décidé de se colorier un dimanche de février, le soleil absent, de répondre à une charmante invitation venant de Gee Mee, de découvrir sa ville, sa famille adorable, sous un air de fête aux senteurs Italiennes, des oranges aux lasagnes fondantes. De s'offrir des découvertes, la rencontre plaisante de See Mee, les chevelures constellées de confettis, sous les rires de petits lutins agiles, des marionnettes délirantes, la sagesse d'une jolie jeune fille brune aux mots déjà magiques, une tarte improbable finalement délicieuse, une journée remplie de douceurs, une belle expérience, pas forcément  évidente Merci de nous avoir ainsi ouvert la porte, entre virtuel et réalité teintée de quotidien qui parait souvent trop loin, incompatible, avec des liens sous agrégateur de flux.

 

chambly.jpg

15 mars 2010

Je rêvais d'un autre monde

miss.jpg- On ne s'aime plus vraiment, l'amour est une illusion, ils n'aiment simplement pas être seuls, et si en plus elle fait la cuisine, le ménage et qu'elle aime le missionnaire, c'est encore mieux !

- Le missionnaire ? c'est une série télé ? ...

12 mars 2010

Fixe est calme mouvant

aux portes.jpgQuand on ne peut pas changer le monde, il faut changer le décor. Daniel Pennac.

Et dans l'entrée, des chaussures, inconnues, secrète et ignorée présence d'une autre qui m'efface d'une vie à reculons, sans façon. Je me bouscule à la détester sans raison. Basculer d'un équilibre, un rien précaire, à l'attente vicieuse que tout s'avorte dans l'erreur de leur couple précipité. Mauvaise, j'ai les rêves en batailles et les blessures béantes, les heures teintées de gris soupirs, de noires ténèbres. J'ai perdu ma place dans un carrefour. Et c'est dans ma vie chamboulée, renversée, que tout va se jouer, s'égayer, c'est dans les jours à crever, qu'il me faut trouver l'envie de continuer, encore et encore, tout recommencer.

 

05 mars 2010

Putain de monde tout pourri

Personne ne s'arrête donc jamais pour aider une faible femme en détresse, fixant d'un regard, paniquée, son pneu crevé,  sur le bord de la route par - 2 au petit matin  ?????

C'était la minute je râle.