Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mars 2008

Grosso modo


podcast

446837049.jpg17 jours, 510 non fumées et 125.50 euros d’économisés, heure d’été, tête dans le cul, autiste du week end, je me tire une balle dans le pied mais j’avance, une banderole de la honte, demain c’est le 1er avril, un message à l’accent craquant, une envie, un café en fin de journée, un temps pourri, le cerisier en fleurs, pourtant, le dernier Bashung, sublime, rien à dire, mais ça me permet de tester, l'appareil photo de mon nouveau téléphone portable et un clin d’œil, ce soir c’est salsa.

27 mars 2008

Le début de la fin

free music

Je ne fabule pas, ou plus, déçue, abîmée, peut être, je préfère les réalités, même loin des contes de fées, du palpable, bordé de surprises, qui brillent, de feux d'artifices, et surtout, de lendemains où l'on ne regrette rien. Alors tes remords tu peux te les coller où je pense, et profondément, histoire de les oublier, à tout jamais, adieu, on se quitte, un non revoir, sans bientôt, mais sur un mal, trop tard. Tu seras un toujours mais tu n’en sauras rien, ça sera bien caché au fond d’un tiroir à souvenirs, au milieu des morceaux de vie, découpés et recollés, pour un pense bête d’âme en peines. De temps en temps je te retrouverais, comme l’on retrouve un peu de sable au fond d’un sac ou quelques mots sur un papier, entre deux pages d’un livre usé, ça fera bizarre, j’y repenserais quelques jours, j’y mettrais sûrement de la couleur, je verrais certaines choses autrement, la douleur sera non coupable et les bonheurs deviendront inimitables, l’unique comme marque de fabrique, oui ça fera du bien de te retrouver, par hasard, dans un creux de la vie, quelques minutes dans une nuit.

23 mars 2008

Pour retrouver ma tête

J'ai décidé d'aller voir la mer, cqfd, voir note du 20 mars 2008, ce que j'ignorais en partant ce matin, c'est que j'allais aussi voir la neige, temps tout pourri et c'est peu de le dire, pour une ballade en solitaire, les fesses sur les galets mouillés, sous les flocons, sans clopes, un dimanche, ça l'a pas fait, en revanche ... dadada (suspence) le café chez Faits divers, un pur délice, d'abord parce que servi dans des verres à thé, par une jeune femme resplendissante, au sourire magique, avec une tonne de douceur dans le regard. Le p'tit prince est une merveille et son papa charmant, pour résumer j'aurais pu dire que j'adore la Normandie et pas seulement pour son camembert et ses plages du débarquement. Merci Jolie Fée pour l'accueil et cette invitation qui m'a beaucoup, beaucoup, touché, pour la visite de l'atelier et le cadeau (déjà accroché).

Image hébergée par servimg.com


 

podcast

22 mars 2008

Pas si bête

Coup de foudre, coup de coeur, pour ce site, comme un certain gaulois un peu enrobé, je suis tombée dedans, par hasard ou par accident comme on voudra, vu le temps que j'y ai passé, de page en page, d'image en image, je partage, il n'y a pas de raison. N'hésitez pas à pousser la porte du blog de Goubliboulga, c'est que du bonheur et plus encore. Petite mise en bouche :

  Image hébergée par servimg.com

Pas si bête

17:14 Publié dans Lu, vu, entendu | Commentaires (6)

20 mars 2008

Tête ailleurs

91384688.jpgJ’ai la tête en bord de mer
Transportée par une histoire
Que l’on m’a raconté
Sucrée-salée, en cœurs brisés
Le mien tout retourné
A la dérive
J’ai le corps en bord de mer
Caressé par des pensées
Assise sur une falaise
Témoin un peu voyeur
D’un couple à son bonheur
J’ai ma tendresse en bord de mer
A deviner la douleur
De ce rêve fantasmé
De l’être deviné
Tant espéré


Je me suis retirée
Sur la pointe des pieds
En émotions
Posant là quelques mots
En rappel à cette histoire
Laissant en écho sur le rivage
L'écume d'un amour en partage

15:45 Publié dans L'autre chemin | Commentaires (17)

18 mars 2008

Une minute

1537055728.jpgAu début il y avait Chups mais une chanson de l’époque invitait à les consommer avec le slogan "Chupa Chups", soit "sucez Chups". L’air eu un tel succès que Bernat l'inventeur du produit Barcelonais le plus célèbre dans le monde a dû adapter le nom de la fameuse sucette. Plus tard, c’est Salvadore Dali qui en a dessiné le logo. C'était la minute sucrerie d'une non-fumeuse depuis quatre jours et qui commence déjà a en avoir raz le kiki de sucer pour compenser.

16 mars 2008

Métissage et croisements

Dans l'art actuel, au programme de la 5è Biennale Européenne d'Art Contemporain. Ayant vu les oeuvres d' Igor sur les murs de sa maison, j'avais vraiment envie de les voir exposées. Décision fut prise, et me voila vaille que vaille en route, sous la pluie, plongeant dans les bouchons du périph, au péril de ma vie, en route pour le 95, Eragny. Je ne vais pas raconter l'expo,  Igor et Fiso l'ont déjà fait et très bien. Je vais donc juste déposer aujourd'hui, certaines des photos qu'on m'a gentillement autorisé à prendre à titre perso, Igor j'ai un message personnel de la part de la personne qui veillait sur l'expo aujourd'hui : tes mosaïques plaisent vraiment beaucoup. Un mot aussi sur la salle des Calandres ancienne papeterie réhabilitée, un superbe bâtiment qui vaut à lui seul le déplacement. Une lumière sublime, même à ciel couvert.

 Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

18:22 Publié dans Instants figés | Commentaires (15)

12 mars 2008

Détail

1395260853.jpg"Iron Man, c'est comme Superman sans le slip" peut on lire sous une photo du super héros dans le magazine PC JEUX, finalement, de me dire, c'est pas le collant qui est le plus important quand on a des supers pouvoirs ...

18:30 Publié dans Lu, vu, entendu | Commentaires (16)